> > Tarissement

Tarissement

Définition et informations «tarissement»

En élevage laitier, le tarissement est la période de quelques semaines avant une nouvelle mise-bas, pendant laquelle l'éleveur interrompt la traite d'une femelle laitière (vache, chèvre, brebie), arrêtant ainsi la production de la lait par la mamelle. Celle-ci reprend ensuite à la naissance du petit. Le tarissement a plusieurs intérêts. Il permet d'une part, en interrompant la production, de modifier la physiologie de la future mère et de faciliter la gestion de son alimentation durant les semaines avant la mise-bas. De la sorte, elle y parvient en bon état corporel (ni trop maigre, ni trop grasse). La naissance est facilitée, ce qui améliore la santé du petit, celle de la mère, donc la reprise de sa production laitière ainsi que sa capacité à porter rapidement un nouveau foetus. Le tarissement permet par ailleurs d'améliorer la qualité du cycle de production laitière suivant en augmentant la valeur du pic de lactation. Enfin, le tarissement permet souvent d'assainir la mamelle quand elle est contaminée par certaines bactéries. L'animal, durant le tarissement, a plus de facilité à lutter contre ces bactéries, qui provoquent les mammites, et peut s'en débarasser plus aisément. De ce point de vue, le tarissement peut cependant aussi être une période à risque vis-à-vis d'autres bactéries de l'environnement. L'hygiène de l'environnement et du logement des femelles ne doit donc jamais être négligée durant le tarissement.