Salon : la plus grande ferme de France fidèle au poste, malgré la crise

« Près de 4.000 bêtes tiennent salon porte de Versailles pendant une semaine: la plus grande ferme de France se prépare à accueillir quelque 620.000 visiteurs, qui viendront à la rencontre d'un monde en crise où tout se transforme.

 

- Egérie bretonne -

Une robe noire et blanche, des cornes qui forment une lyre : Fine, six ans, Pie Noire Bretonne, sera la star du 54e salon de l'Agriculture. Fille d'Akhenaton et de Capucine, cette "meneuse" née, venue tout droit de Plessé (Loire-Atlantique) est issue d'une race menacée d'extinction il y a 40 ans et qui a fait l'objet du premier programme de conservation du pays.

(Pavillon 1)

 

- Pas coin ! -

Ils seront les grands absents de la basse-cour : pour des raisons sanitaires, les canards d'élevage, touchés de plein fouet par la grippe aviaire ne seront pas admis à arpenter les allées du salon, tout comme le reste des animaux à plumes. Point de réveil au chant du coq, point de poule et de couvée.

 

- Suffrages fermiers -

A quelques semaines de la présidentielle, un autre scrutin tout aussi incertain se tiendra comme chaque année au salon : le concours général agricole élira parmi ce qui se fait de mieux en matière de vaches, moutons, cochons, chèvres, ânes, chevaux et chiens. Près de 3.000 animaux de 372 races, chouchoutés par 1.200 éleveurs participent à ce concours national. Pas moins de 230 tonnes de paille, 1.080 tonnes de tourbe et 100 tonnes de foin seront nécessaires pour le confort des champions, qui produiront quelque 280 tonnes de fumier. Mais le concours général agricole distingue aussi vins et autres produits du terroir: la meilleurs confiture et la meilleure huile d'olive seront notamment primées. Hors concours, lapins et chats seront également de la partie. Autre vote, ouvert cette fois à tout le salon, "Elysée votre agriculture", à l'initiative d'#agridemain, donne la possibilité à chaque visiteur de voter pour l'agriculture qu'il souhaite voir éclore à l'avenir, parmi 10 priorités.

(Pavillon 4 pour "Elysée votre agriculture", Pavillons 1, 2.1, 2.2, 2.3, 3, 5.1, 5.2, 5.3, 6, 8 pour le concours général)

 

- Salon 2.0 -

L'agriculture connectée sera plus que jamais mise en avant dans ce salon, à l'heure où de plus en plus de paysans exploitent capteurs et autres avancées du Big Data pour limiter l'usage de pesticides, optimiser les rendements ou faire du E-commerce. La "ferme digitale", qui réunit 12 start up du monde agricole, sera présente pour démontrer que les agriculteurs sont plus que jamais connectés à leur parcelle, à leur fournisseurs, à leur matériel et, bien sûr, à leur clients.

(Pavillon 4)

 

- SIMA -

En parallèle du salon grand public, se tiendra à quelques encablures, au parc des expositions de Villepinte (Seine-Saint-Denis), le Sima, salon de la machine agricole, qui accueille principalement des professionnels, près de 240.000 de 142 pays. Cette biennale du tracteur et de la moissonneuse-batteuse, ouverte du 26 février au 2 mars, accueille cette année des machines sans conducteur.

 

- Pôle Agri -

La place de plus en plus importante que prend la technologie dans les métiers agricoles est de nature à attirer de nouvelles générations d'agriculteurs. Les visiteurs désirant prendre la clé des champs pourront rencontrer des spécialistes de l'emploi et de la formation agricole afin de s'orienter dès la 4e et jusqu'à l'école d'ingénieur. Outre des offres d'emploi, les "Job' Cafés" et une bourse de l'emploi 2.0 permettront de se documenter sur les évolutions de carrière dans l'agriculture.

(Pavillon 4)

 

- Notice -

Le salon démarre samedi 25 février pour s'achever le dimanche 5 mars, au parc des expositions de la Porte de Versailles.

Ouverture des portes tous les jours de 09H00 à 19H00

Entrée : 14 euros, 7 euros pour les étudiants et les enfants âgés de 6 à 12 ans, gratuit pour les plus petits.

Hotline du salon : 01 49 20 45 13 ou supportsia2017@leni.fr »

 

Source : AFP

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © (2009) Agence France-Presse